fbpx
Nouveau Service

Maquillage Semi Permanent des Sourcils

Qu’est-ce que la micropigmentation ?

Il s’agit de la toute dernière technique d’embellissement semi-permanent qui permet de révéler durablement votre beauté naturelle.

Corriger une asymétrie, épaissir une ligne trop épilée, combler les trous, ou recréer des sourcils en trompe l’oeil, c’est possible.

Executée à l’aide d’un dermographe électrique, vous pouvez choisir la technique qui vous convient le mieux : sourcils poil à poil, sourcils poudrés ou encore hyper-réalistes.

Le résultat obtenu est extrêmement fin puisque la micro-aiguille utilisée est aussi fine qu’un poil humain et que l’utilisation du stylo électrique permet d’implanter le pigment de manière très précise et uniforme. Les pigments répondent aux normes Européennes et Americaines, et sont contrôlés anti-allergènes et certifiés Végan.

Contrairement au microblading, qui s’apparente à une méthode de scarification douloureuse et traumatisante pour la peau, la micropigmentation électrique est douce et fiable. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle offre une meilleure tenue que le microblading — allant de 12 à 18 mois.

Tarifs

Sourcils poil à poil* : 350 €
Sourcils poudrés* : 350 €
Sourcils combinés hyper-réalistes* : 350€

(une retouche offerte**)

Une retouche supplémentaire : 50€

Une retouche jusqu’à 6 mois : 100€

Une retouche après 6 mois : 180€

NB : Les tarifs retouche sont applicables uniquement si votre maquillage a été effectué chez
Call Me Sweet. Auquel cas merci de bien vouloir nous contacter pour obtenir un devis..

CONTACTEZ NOUS POUR PRENDRE RENDEZ-VOUS

Port : 07 71 17 89 08
Email : pmu@callmesweet.fr

** Pour bénéficier de la gratuité de la retouche, celle-ci devra être effectuée 4 semaines minimum à 2 mois maximum après votre rendez-vous initial.

Votre séance de A à Z

1

Prenez votre rendez-vous


Prenez votre rendez-vous via https://callmesweet.fr/rdv , puis assurez vous d’avoir bien reçu l’e-mail de confirmation ainsi que la documentation relative à votre maquillage semi permanent.

Pensez à lire ces documents et, au besoin, n’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez des informations plus détaillées concernant la procédure.

2

Avant votre rendez-vous


Veillez à ne pas surtout pas prendre d’aspirine les 5 jours précédents votre rendez-vous!

En fonction de votre type de peau: bien hydrater la zone si elle a tendance à tirailler, ou faire un masque d’argile si elle a tendance à briller.

Pensez également à faire vos soins visage et votre shampoing la veille de votre rendez-vous, car vous ne pourrez plus mouiller la zone pendant 10 jours.

3

Le jour de votre rendez-vous


Vous pouvez venir maquillée si vous le souhaitez. N’hésitez pas à vous munir de photos de modèles de sourcils qui vous inspirent.

Merci de vous présenter 10 minutes avant l’heure de votre rendez-vous. Tout retard excessif entrainera l’annulation de votre rendez-vous et la perte de votre acompte.

4

Pendant la séance


La séance dure environ 2 heures et se déroule en trois étapes :

   1. Recherche de contre-indications et signature du consentement éclairé.
   2. Entretien préalable avec écoute de vos besoins.
   3. Recommandations à suivre après votre séance de maquillage semi permanent.

Des photos seront prises avant et après la séance afin de compléter votre dossier.
Sur place, vous pourrez régler en espèces ou par carte bancaire.

5

Après votre rendez-vous


Évitez tout contact avec l’eau (démaquillage, soin du visage, transpiration, hammam, sauna, piscine) pendant 7 jours!
Pendant les deux premières semaines, éviter de vous exposer directement aux UV et n’appliquer rien sur vos sourcils à l’exception d’une crème cicatrisante spécifique.

Une fiche de recommandations vous sera remise le jour de votre rendez-vous, pour une meilleure cicatrisation.

6

Après 4 à 6 semaines


Après la première séance, il arrive que la peau rejette plus de pigments à certains endroits, ou encore que vous souhaitiez intensifier un peu la couleur ou modifier légèrement la forme.

C’est pourquoi une séance de retouche vous est offerte 4 à 8 semaines après le premier rendez-vous afin de parfaire le résultat. 

7

Par la suite


Votre micropigmentation va s’estomper avec le temps. Certains facteurs tels que le soleil et les UV, votre type de peau, ou encore les soins appliqués accélèrent ce processus.

Il est donc recommandé d’effectuer une retouche d’entretien tous les 12 à 18 mois. Celle-ci permettra de rafraîchir l’effet et raviver la couleur de votre micropigmentation.

F.A.Q

Avant/Pendant

La micro-pigmentation des sourcils est une technique d’embellissement durable qui consiste à densifier des sourcils clairsemés, recréer des sourcils « plus vrais que nature » ou encore les maquiller subtilement comme le ferait un fard .
Cette technique est réalisée à l’aide d’un stylo électrique, spécialement conçu pour traiter la peau délicate du visage, sur lequel est fixée une micro-aiguille stérile à usage unique. Ce dispositif permet d’obtenir une réplique parfaite de vos poils naturels ou d’ombrer les zones clairsemées, sans abîmer la peau.

La micropigmentation digitale est destinée à toutes les femmes désireuses de révéler leur beauté naturelle sans avoir à y passer des heures le matin. Elle permet d’affirmer sa personnalité et augmente la confiance en soi. Elle offre également aux personnes souffrant d’une maladie, la possibilité de se réapproprier leur image.

• La technique POIL PAR POIL consiste à introduire un pigment sous la peau afin d’y dessiner des poils en trompe l’oeil. Elle permet donc de combler des sourcils clairsemées ou mal épilés de manière très naturelle. Le résultat est idéal sur une peau normale à sèche, mais un peu moins net sur une peau grasse en raison de l’excès de sébum.

• La technique HYPER-RÉALISTE consiste à introduire un pigment sous la peau afin d’y dessiner des poils en trompe l’oeil et d’apporter un effet de texture par l’ajout d’un ombrage localisé. Elle permet donc de recréer des sourcils en 3D lorsque ceux-ci ont été trop épilés, ou ont disparu suite aux effets indésirables d’une chimiothérapie ou à une pelade. Le résultat est idéal sur une peau normale à sèche, mais un peu moins net sur une peau grasse en raison de l’excès de sébum.

• La technique POUDRÉE consiste à introduire un pigment sous la peau afin d’ombrer vos sourcils de manière homogène ou bien dégradée depuis la tête vers la queue de sourcils. Elle permet de combler des sourcils clairsemés ou d’habiller un sourcil déjà bien fourni. Le résultat est très joli sur tous les types de peaux.

La douleur est quelque chose de très subjectif. La plupart des personnes n’ont pas particulièrement mal, car pendant la séance, j’applique régulièrement une lotion apaisante pour optimiser votre confort.

À ce jour, je n’ai rencontré aucune réaction allergique au matériel que j’utilise. Les pigments que j’emploie sont en conformité avec la législation française et ne contiennent donc pas de métaux lourds (qui peuvent être présents dans certains pigments bon marché, pouvant occasionner des réactions très virulentes).

Les pigments utilisés sont également contrôlés anti-allergènes de sorte que les réactions sont extrêmement rares. Cependant, le risque zéro n’existe pas. Vous êtes donc tenue de m’informer de tous les éléments qui vous semblent importants concernant vos allergies et hypersensibilités connues (médicamenteuses, etc.), ainsi que de tout traitement en cours.

• Mineure (sauf présence et décharge écrite des deux parents)

• Femme enceinte ou allaitant,

• Hémophilie,

• Epilepsie,

• Système immunitaire déficient,

• Hépatite,

• HIV,

• Chimiothérapie en cours,

• Traitement au Rétinol (vitamine A) en cours,

• Traitement contre l’acné (Roaccutane) en cours,

• Traitement contre l’eczéma (corticoïdes) en cours,

• Prise d’aspirine moins de 5 jours avant la séance,

• Consommation de stupéfiants et/ou d’alcool moins de 24 heures avant la séance.

Les médicaments fluidifiant le sang entrainent des saignements plus importants et ne permettent pas d’implanter le pigment correctement. Il est donc conseillé de consulter votre médecin traitant afin de savoir s’il est possible de suspendre la prise de ces médicaments pendant 5 jours avant le traitement et d’attendre 4 heures après le traitement avant la reprise des médicaments.

Sont concernés notamment :

• La prise d’aspirine

• La prise d’antibiotiques

• La prise d’anticoagulant

• La prise de Sedergine

Les antidouleurs, du type paracétamol, dafalgan, perdolan, panadol ou nurofen peuvent néanmoins être utilisés sans restriction, en accord avec leur posologie.

Il est possible de réaliser une micro-pigmentation uniquement avec l’accord écrit de votre médecin traitant dans les cas suivants :

• Hypertension

• Problèmes cardiaques

• Cancer de la peau (récent ou ancien)

En cas de doute, veuillez consulter votre médecin traitant.

Comme tout acte impliquant une effraction cutanée (blessure, prise de sang, piercing, etc.), il existe des risques sanitaires liés à la pratique de la micropigmentation.

Titulaire de la formation réglementaire d’hygiène et salubrité, j’ai connaissance de ces risques et mets en place toutes les procédures nécessaire afin de garantir votre sécurité.

Vous pouvez prendre connaissance de ces risques dans les documents officiels disponibles sur les liens suivants :

• risques et précautions :
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Fiche_information.pdf

• stérilisation des matériels :
http://s-n-a-t.org/download/protocole_sterilisation.pdf

• règles générales d’hygiène et de salubrité :
http://s-n-a-t.org/download/regles_genhygiene.pdf

Dans un premier temps, je vous remets le consentement éclairé et nous faisons le point sur votre état de santé afin de s’assurer qu’il n’y a aucune contre-indication. Puis, je démaquille et aseptise la zone à pigmenter et la prends en photo pour votre dossier.

Dans un second temps, nous déterminons ensemble la technique qui convient le mieux au résultat que vous souhaitez et, à l’aide d’un crayon à maquillage et différentes techniques et outils dédiés, je définis la forme la plus adaptée à la morphologie de votre visage. Au besoin, je corrige votre ligne et épile les poils indésirables.

Enfin, je prépare un mélange de pigments pour que le rendu final se rapproche au mieux de la couleur de vos poils naturels et s’accorde à votre carnation. Et, avec votre accord, je procède à la micropigmentation, un sourcil après l’autre.
Au cours de la séance, et en particulier lors de la pigmentation, j’aseptise régulièrement la zone et mets tout en oeuvre pour respecter à la lettre les règles d’hygiène.

Lorsque les derniers détails ont été apportés, je vous laisse apprécier le résultat, je prends à nouveau en photo la zone pigmentée et vous fais part des recommandations post procédure.

Après la séance

À la fin de la micropigmentation, vous trouverez la couleur plus soutenue que celle souhaitée.
C’est tout à fait normal car votre peau va rejeter 30 à 40% du pigment durant la cicatrisation pour laisser place à la bonne couleur.

Lorsque votre peau va cicatriser, la zone pigmentée va en effet passer par plusieurs états :

• certaines zones vous sembleront plus claires et d’autres plus foncées,
• puis vous aurez l’impression que la couleur est trop claire et que tout est flou.

Là encore, c’est tout à fait normal. La présence de la lymphe, liquide corporel destiné à favoriser la cicatrisation, créé un filtre sur votre pigmentation.
Soyez patiente, le résultat définitif sera visible au bout de quatre semaines. Ce qui correspond au renouvellement complet de la peau de la zone traitée ainsi que sa complète cicatrisation.

Par ailleurs, des rougeurs et un léger gonflement pourront être présents à l’issue de la séance et devraient s’atténuer dans les heures qui suivent. Une certaine sensibilité pourra également être ressentie les jours qui suivent la micropigmentation, puisqu’elle implique une effraction cutanée. En revanche, si au-delà de 48 heures une réaction anormale se produit, veillez à consulter votre médecin traitant.

Il est indispensable que vous respectiez l’ensemble des recommandations* post procédure afin d’optimiser la tenue de votre micropigmentation et prévenir le risque infectieux.

À faire :
• Hydrater la zone pigmentée avec une crème cicatrisante adaptée (demandez conseil à votre médecin traitent ou à votre pharmacien).
Appliquez-la en couche très fines, deux fois par jour pendant 15 jours, à l’aide d’un coton tige neuf et en ayant les mains bien propres ;

• Évitez la zone pigmentée lors du nettoyage de votre visage ;

• Lavez vos cheveux la tête en bas ou en arrière ;

• Tâchez de dormir sur le dos, le cas échéant utilisez une taie d’oreiller foncée et changez-la régulièrement.

À ne surtout pas faire :

• Ne pas toucher la zone pigmentée avec les mains sales ;

• Ne pas laisser la zone pigmentée entrer en contact avec l’eau, l’humidité ou la transpiration durant les 7 jours qui suivent la pigmentation ;

• N’appliquer ni savon, ni produit démaquillant, ni crème hydratante, ni maquillage, ni autre produit que la crème cicatrisante sur la zone pigmentée avant la disparition totale des petites peaux éventuelles, c’est à dire pendant environ 10 jours ;

• Ne pas exposer directement la zone pigmentée aux UV pendant les 15 jours qui suivent la pigmentation ;

• Ne pas frotter la zone pigmentée, ni arracher les petites peaux éventuelles.

* Recommandations conformes au décret n°2008-149 du 19 février 2008 et l’arrêté du 3 décembre 2008 du Ministère de la Santé Publique

Lors du processus de cicatrisation, il est normal (mais pas systématique) de voir des petites peaux chargées en pigments se détacher de la zone. Veillez à ne surtout pas les arracher ni les frotter : l’objectif est de les conserver le plus longtemps possible afin de permettre une tenue optimale du pigment. Laissez-les donc tomber naturellement et, au besoin, plaquez-les sur la peau à l’aide d’un peu de crème cicatrisante.

Un assèchement cutané et de légères démangeaisons peuvent normalement être observées pendant la cicatrisation. C’est pourquoi il est important d’hydrater la zone en appliquant une crème cicatrisante (toujours en couches très fine, à l’aide d’une coton-tige neuf et les mains toujours bien propres).

Tant q’u’il y a des petites peaux, donc pendant les 10 premiers jours, il faut éviter de maquiller la zone pigmentée et d’y appliquer tout autre produit cosmétique. Mais passé ce délai, vous pouvez tout à fait vous maquiller comme à votre habitude.

Cela varie d’une personne à l’autre, en fonction notamment :

• des caractéristiques de la peau (typologie, pH, élasticité, régénération cellulaire),

• des soins apportés (types de crèmes appliquées, fréquence des gommages, exposition aux UV)

• et de l’équilibre hormonal (traitements).

À l’issue de la première séance, une micropigmentation dure en moyenne 12 mois.
Au fil des entretiens annuels, le fait de réintroduire du pigment sous la peau allongera la durée de vie de votre micropigmentation.

Afin que la couleur réponde au mieux à vos attente, j’utilise une gamme de pigment très large.

Ces pigments sont de grande qualité, parfaitement compatibles avec la peau humaine, et donc très stables dans le temps. La couleur évoluera donc simplement en s’atténuant.

Je n’utilise jamais de pigments minéraux, souvent utilisés en microblading, puisqu’ils s’atténuent en laissant une coloration rose-orangée ou rouge très inesthétique. En effet ces pigments sont composés de fer, qui a tendance à s’oxyder au contact de l’eau contenue dans la peau.

Scroll to Top